vendredi 25 décembre 2009

L'azote, une brique vitale


L’air que nous respirons est constitué de 70% d’azote et l’azote est une des briques fondamentales de la vie puisqu’il entre dans la composition des protéines que nous mangeons, dans celle de nos hormones et de notre code génétique (l’ADN).

L’azote n’a pas toujours bonne réputation : c’est qu’il est aussi un des constituant des nitrates, bien connus des agriculteurs qui s’en servaient – et s’en servent encore - comme engrais…Quand ils sont utilisés de façon trop intensive, les nitrates acidifient les sols et…polluent les eaux des rivières et des nappes souterraines, créant parfois les fameuses « marées vertes » qui ont fait l’actualité en France pendant l’été 2009.

Les plantes pour vivre ont besoin d’azote, que leurs racines puisent dans le sol, pour fabriquer les acides aminés…dont l’homme a ensuite besoin pour construire les cellules de son corps.

Fleurs comestibles

video

Elle arborent leurs couleurs vives sous un plastique cellophane, dans une petite barquette posée au milieu des légumes et des champignons. Ce sont des fleurs comestibles : capucine, rose, violette...
Mon maraicher en vend pendant les fêtes uniquement : il explique que les Chefs en sont friands, à la fois pour les manger - avec une salade ou en dessert - et pour la déco. Elles sont très périssables : 2 ou 3 jours et c'est fini. Est-ce que c'est bon pour la santé lui demandai-je ? Certainement !

Ca coûte cher, 7,5€ pour une barquette qui pèse moins de 30g et contient une douzaine de fleurs.

J'emporte chez moi des jolies capucines orange et jaune : Elles sentent bon et une fois mises dans une salade de mâche à la betterave, c'est excellent. Le goût est frais, un peu poivré.

Je les ai mangé sans les laver, mais qu'en est-il du producteur (il s'appelle Mizrachi Farm) ? Ses fleurs sont-elles réellement sans traitement chimique, comme l'affirme mon maraicher préféré ? A suivre sur ce blog.

Autre chose : les fleurs comestibles bio ça existe, par exemple à Nancy, à la ferme "Les fleurs anglaises". Mais bien sûr, ça ne pousse pas en décembre !


mercredi 23 décembre 2009

L'Europe s'attaque aux perturbateurs endocriniens


Les perturbateurs endocriniens, l'amiante du 21ème siècle ? Ce sont des substances chimiques qui modifient notre équilibre hormonal. Ils seraient responsables, entre autres, de la baisse spectaculaire de la fécondité masculine... On les trouve dans des produits cosmétiques, dans l'eau, et ils sont souvent le "fruit"d'interactions complexes entre différents produits chimiques (en particulier pesticides et insecticides).

Ils sont encore très peu étudiés et ne sont pas couverts par la législation REACH.

Hier, les 27 Ministres de l'Environnement se sont mis d'accord pour demander à la Commission européenne une recommandation "concernant les combinaisons de produits chimiques affectant les hormones et proposer en 2011 des modifications à la réglementation actuelle pour l'ensemble des produits chimiques." La recommandation est attendue pour 2010.

Source : Actu environnement